(english below)

En octobre 2020, Alain Bonardi, João Svidzinski (CICM/Université Paris 8) et Céline Roulleau (coordinatrice Conservatoire) m’ont proposé de participer à un projet qu’ils coordonnent depuis huit ans avec le Conservatoire de Saint-Denis. Il s’agit pour des étudiants compositeurs de rencontrer des élèves instrumentistes et leurs professeurs afin de créer ensemble une composition de musique mixte. Ce laboratoire collaboratif a été l’environnement idéal pour expérimenter la manière de « composer-avec ». La partition a été composée en totale collaboration avec l’élève et le professeur. Les liens se sont tissés autour de l’écoute d’une reconstruction musicale d’enregistrements de terrain dont l’expression sonore entre en interaction avec le musicien. La partition est construite par moments, chaque moment est suivi d’une pause qui permet à l’élève de préparer les doigtés suivants. Ces pauses permettent les interactions entre les parties électroniques et instrumentales par un tissage de delays et granulations qui se répondent. Le musicien peut jouer à son rythme et je l’accompagne, aux commandes de l’électronique. J’ai pu ici expérimenter le partage de la signature comme théorisé par Gilles Clément, la co-création.

Vidéo :
Restitution « Les Possibilités des Friches », pour Hautbois et électronique en temps réel, projet Musiques Mixtes (Université Paris 8, CICM et Conservatoire of Saint-Denis), Alain Bonardi, João Svidzinski (CICM/Université Paris 8), Céline Roulleau (Coordinatrice Conservatoire), Rayan Catan : hautbois, Sebastien Grégoire : professeur de hautbois.

Note de programme:

« Les friches sont l’un des derniers lieux de biodiversité et d’invention dans notre monde-anthropocène. Écouter les milieux sonores des friches est une expérience en soi : écouter le bruissement du vent dans les graminées, entrecoupé par l’activité humaine au loin, écouter les cymbalisations de certains arthropodes, le chant des oiseaux, merles, pics… De ces friches j’ai rapporté le matériau premier de la pièce sous forme d’enregistrements de terrains. Ceux-ci, mise en boucles à des temporalités bousculées et aléatoires, puis transformés, à peine reconnaissables, construisent de nouvelles hybridations avec lesquelles l’instrumentiste peut jouer, en interaction. « Les Possibilités des friches » veut s’éloigner des représentations naturalistes du vivant pour fabriquer un milieu sonore hétéroclite et en mouvement dont le musicien deviendrait alors le jardinier. »

 

partition et patch Max/MSP disponibles sur demande

Le projet Musiques Mixtes en vidéo : https://youtu.be/f5g2c26TRGE 

///

In October 2020, Alain Bonardi, João Svidzinski (CICM/University of Paris 8) and Céline Roulleau (Conservatory coordinator) proposed me to participate in a project they have been coordinating for eight years with the Conservatoire de Saint-Denis. It is about student composers meeting instrumentalist students and their teachers in order to create together a mixed music composition. This collaborative laboratory was the ideal environment to experiment the way of « composing-with ». The score was composed in total collaboration with the student and the teacher. The links were woven around the listening of a musical reconstruction of field recordings whose sound expression is thought in interaction with the musician. The score is built by moments, each moment is followed by a pause that allows the student to prepare the following fingerings. These pauses allow interactions between the electronic and instrumental parts by a weaving of delays and granulations which answer each other. The musician can play at his own pace and I accompany him, at the controls of the electronics. I was able to experiment the sharing of the signature as theorized by Gilles Clément, the co-creation.

Video:
Restitution « Les Possibilités des Friches », for oboe and electronics, Musiques Mixtes project (University of Paris 8, CICM and Conservatoire of Saint-Denis), Alain Bonardi, João Svidzinski (CICM/University of Paris 8), Céline Roulleau (Conservatoire coordinator), Rayan Catan : oboe, Sebastien Grégoire : oboe professor.

Statement:

« Wastelands are one of the last places of biodiversity and invention in our world-anthropocene. Listening to the sound environments of wastelands is an experience in itself: listening to the rustling of the wind in the grasses, interspersed with human activity in the distance, listening to the cymbalisations of certain arthropods, the song of birds, blackbirds, woodpeckers… From these wastelands I brought back the primary material of the piece in the form of field recordings. These, looped at random and jostled temporalities, then transformed, hardly recognizable, build new hybridizations with which the instrumentalist can play, in interaction. « Les Possibilités des friches » wants to move away from the naturalistic representations of the living to make a heterogeneous and moving sound environment of which the musician would then become the gardener. »

score and Max/MSP patch available on demand

Musiques Mixtes project collection video : https://youtu.be/f5g2c26TRGE 

/ Free Portfolio Plugin for WordPress by Silicon Themes.